0%

Le PAM approuve la participation au gouvernement et propose Ouahbi comme ministre

Le PAM approuve la participation au gouvernement et propose Ouahbi comme ministre

A l’issue de la réunion extraordinaire du Conseil national du PAM qui s’est déroulée vendredi après-midi 17 septembre par visioconférence, ses membres ont confirmé leur volonté d’adhésion à la majorité gouvernementale. Précision: Abdellatif Ouahbi devra être ministre. C'est le Conseil national qui le lui demande instamment.

Il n’était un secret pour personne que le PAM voulait participer au futur gouvernement mené par le chef du RNI. Le Conseil national du parti a validé ce choix ce vendredi 17 septembre par vidéoconférence.

Le membre du bureau politique Mehdi Bensaïd nous a confirmé la volonté des membres du Conseil national que le parti du tracteur rejoigne la coalition gouvernementale sous la houlette du nouveau chef de l’exécutif Aziz Akhanouch qui a rencontré lundi 13 septembre leur secrétaire général.

Selon le député fraîchement élu à Rabat, « après s’être félicité de notre victoire qui a consolidé notre légitimité auprès des Marocains, l’écrasante majorité des membres du Conseil national ont encouragé leurs dirigeants à nouer une alliance gouvernementale avec le parti en tête sachant qu’il n’y a aucun problème idéologique qui les sépare.

« Pour cela, ils ont donné mandat au secrétaire général et à la numéro 2 du parti, Fatima Zahra Mansouri présidente du conseil national, pour prendre les décisions adéquates avec pour seules conditions de parvenir à négocier un programme gouvernemental et une majorité qui seront basés sur la cohérence.

« De plus, les membres du Conseil national ont également décidé à l’unanimité que leur leader Abdellatif Ouahbi devait obligatoirement être ministre en cas de participation du PAM à la coalition, même s’il avait annoncé qu’il ne le serait pas si son parti n’arrivait pas premier au scrutin national », a conclu Bensaïd en ajoutant que le SG ne leur avait pas confirmé si AKhannouch avait fait part de sa volonté d’intégrer le PAM dans sa coalition gouvernementale.

La formulation utilisée par le Conseil national dans son communiqué (ci-dessous), rend cette demande de participation de Ouahbi pressante; il en fait presque une condition: « Le Conseil national donne mandat au secrétaire général pour gérer les prochaines négociations pour former le gouvernement et lui demande d’y représenter le PAM à travers sa participation personnelle ».

Write a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *